PROTHÈSES DE FESSES

  • Regalbe les fesses
  • Intervention rapide et fiable

Les prothèses de fesses représentent la méthode la plus efficace pour regalber de manière significative le volume de la fesse. Les récents progrès techniques permettent aujoud’hui d’assurer une chirurgie fiable avec des résultats naturels

PRINCIPES DE L’INTERVENTION

La mise en place de prothèse de fesse permet de donner plus de galbe à la fesse avec un degré variable en fonction du choix de la patiente et de l’élasticité de la peau. Y peut-être associé un lipofilling (injection de graisse) ou bien un lifting de fesses (avec cicatrice) en cas d’excès cutané.

Les prothèses actuellement disponibles sont comme les prothèses de sein, soit rondes soit anatomiques. Il existe également des prothèses biconvexes permettant d’obtenir la meilleure projection possible des fesses.

Pratiquement toutes les prothèses posées en France et dans le reste du monde sont en gel de silicone. Les implants ont bien évolué depuis 40 ans avec d’énormes progrès. On ne retrouve plus les défauts que l’on pouvait retrouver dans les années 90.Ils ont fait la preuve de leur innocuité.

De nos jours, les implants mis en place en France sont contrôlés par des normes précises et rigoureuses : marquage CE (Communauté Européenne), autorisation de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé). Leur fiabilité est devenue beaucoup plus importante, avec une enveloppe beaucoup plus résistante et un gel cohésif, ne se répendant pas en cas de rupture.

ÉTAPES DE L’INTERVENTION DE PROTHÈSES DE FESSE

AVANT L'INTERVENTION

Deux consultations pré-opératoires par un chirurgien plasticien sont nécessaires avant cette chirurgie esthétique des fessiers, ainsi qu’une consultation avec un médecin anesthésiste.

Des photos avant-après augmentation des fesses par prothèses seront réalisées.

Un vêtement compressif type panty sera prescrit.

Les consignes pré-opératoires pour toute chirurgie d’augmentation des fesses sont les suivantes:

Arrêt du tabac minimum 1 mois avant jusqu’à 1 mois après l‘intervention pour réduire le risque de nécrose et de complications.

Arrêt de la pilule 1 mois avant pour éviter les risques thrombo-emboliques.

Arrêt de tout traitementt anticoagulant ou antiagrégant 15 jours avant.

L'INTERVENTION

Cette opération d’augmentation des fesses se déroule sous anesthésie générale.

Sa durée est d’environ 1 heure.

En fin d’intervention, un vêtement compressif est mis en place.

APRÈS L'INTERVENTION

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours, notamment lorsque les implants fessiers sont de gros volume.

Cependant, avec un traitement antalgique adapté à l’intensité des douleurs, celles-ci sont contrôlées.

Œdème, ecchymoses et gêne à la marche sont fréquents les premiers temps.

Il faut rester debout ou allongé sur le ventre les deux premières semaines suivant l’intervention afin de réduire la tension sur les sutures.

Le premier jour après l’intervention, il est conseillé de rester debout le plus longtemps possible, afin que les ecchymoses ou les bleus descendent dans les cuisses.

La seule position assise autorisée, et seulement sur l’arrière des cuisses, est celle nécessaire pour aller aux toilettes.

Pas d’activités professionnelles pendant 10 à 15 jours.

Pas d’activités sportives pendant 1 à 2 mois.

Des consultations régulières seront planifiées avec le Docteur REINBOLD (en général à 1 semaine, 1 mois, 3 mois, 6 mois et un an).

QUESTIONS FRÉQUENTES

Où se situent les cicatrices ?

Deux incisions de 5cm sont effectuées de part et d’autres du sillon interfessier, permettant l’introduction des prothèses de façon aisée et de permettre leur dissimulation.

Quelles sont les complications potentielles ?

Les risques sont les mêmes que pour tout type de prothèses (infection, coque, exposition, palpabilité) qui sont heureusement rares.

Quelles sont les alternatives à la pose de prothèses ?

Le lipofilling ou injection de graisse dans les fesses est aussi une bonne méthode d’augmentation des fesses à condition qu’il existe des zones graisseuses donneuses (hanches, culotte de cheval…)

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *