• Des réponses à vos questions sur la Reconstruction mammaire

    Quelles sont les techniques de reconstruction mammaire ?

    Les techniques de reconstructions les plus utilisées sont le lipofilling, les prothèses et les lambeaux en sachant que ces techniques peuvent être associées entre elles. Nous détaillerons toutes ces techniques ce dessous:

    1. Le lipofilling :

    Le lipomodelage ou transfert de graisse au nveau du sein est une technique reconnue d’une grande efficacité. Elle doit être réalisée en milieu chirurgical par un chirurgien plasticien formé à cette technique.

    Le principe de cette technique est de transferer la graisse de la patiente d’un site donneur potenteil (hanches, ventre, culottes de cheval…) vers la région thoraco-mammaire où il manque de volume . Il s’agit en fait dune greffe de graisse qui doit être revascularisé par le site receveur. Les injections de graisses se font dans le muscle pectoral et sous la peau pour les reconstrucitons par prothèses ou dans l’ensemble des plans tissulaires pour les reconstructions autologues.

    Dans certains cas de volume mammaire modéré, l’injection de graisse exclusive peut permettre de reconstruire un sein mais cela nécessite davantage d’interventions.

    2. La prothèse :

     Dans les cas où la qualité de la peau et du muscle pectoral sous-jacent le permet, le mode de reconstruction le plus simple reste la reconstruction mammaire par prothèse.

    Elle peut être précédée d’une période d’expansion tissulaire si la quantité de peau est insuffisante.

    L’intervention a pour but de reconstituer le volume et les contours du sein par la mise ne place d’une prothèse interne sous le muscle pectoral.

    Elle ne constitue que l’un des temps de la reconstruction mammaire complète qui comporte en outre selon les désirs de la patiente, une reconstruction de l’aréole et du mamelon et éventuellement une intervention sur le sein controlatéral afin de corriger l’asymétrie.

    3. Les lambeaux

    Le lambeau le plus utilisé en reconstruction mammaire est le lambeau de grand dorsal. Cette technique utilise de la peau prélevée au niveau du dos, le muscle grand dorsal et de la graisse attenante. Une prothèse ou un lipofilling peut être associé afin de donner plus de volume au sein reconstruit.

    Cette chirurgie est très utile dans les cas où le peau résiduelle du thorax est insuffisante ou fragilisée par les rayons et ne peut, à elle seule, protéger une prothèse interne.

    Quelle est la meilleure technique de reconstruction du sein ?

    Il n’y a pas de technique meilleure qu’une autre. Chaque cas est différent et la technique doit être adapté à la morphologie de la patiente, à la qualité de la peau, à la taille du sein controlatéral mais aussi aux attentes de la patiente. La discussion avec votre chirurgien permettra de trouver « votre » technique de reconstruction.

    Peut-on reconstruire en même temps que la mastectomie ?

    Oui, dans certains cas de tumeurs de petites tailles sans envahissement gangionnaire ne necessitant pas d radiothérapie ou bien dans les cas de mastectomies prophylactiques, il est possible de réaliser la reconstuction juste après la mastectomie au cours d’une seule intervention.

    La reconstruction mammaire est-elle prise en charge par l’assurance maladie ?

    Oui, tout à fait. Toutes les reconstruction mammaire bénéficie d’une prise en charge par l’assurance maladie.