Aujourd’hui, on utilise deux types d’injections pour traiter les rides : les injections de toxine botulique, connues sous le nom de Botox, et les injections d’acide hyaluronique.

Le Botox et l’injection à l’acide Hyaluronique sont deux méthodes efficaces pour lutter contre les premiers signes de vieillissement. Leur popularité et leur utilisation ont augmenté au fil des ans.

Pourtant, on se demande souvent quelle est la différence entre les deux, car ils sont souvent confus l’un à l’autre et considérés comme synonymes.

Ce sont les deux molécules les plus utilisées en médecine esthétique pour faire disparaître temporairement les rides du visage et du cou et pourtant, aucun de ces deux produits ne peut se substituer à l’autre, étant donné leurs activités, utilisations et résultats différents.

Points communs entre ces deux techniques

  • La lutte contre les rides ;
  • Un rajeunissement facial sans chirurgie esthétique ;
  • Même mode d’application : l’injection ;
  • Une origine naturelle ;
  • Un effet temporaire : pour maintenir les effets du botox il faut réitérer les injections après 6 mois. Les injections d’acide hyaluronique peuvent durer jusqu’à deux ans et parfois plus selon le produit, réticulé ou fluide.

Le traitement des rides musculaires avec le Botox

Le Botox est le nom commercial commun de la toxine botulique.

Son objectif principal est de traiter et prévenir les rides du visage. Le botox est une molécule neuro-toxique qui est utilisée en médecine esthétique comme un décontractant musculaire, agissant sur les rides dynamiques en mettant au repos les muscles responsables des rides d’expression. Utilisé à des doses médicales et appropriées au visage, l’effet souhaité est un relâchement des muscles créant les rides.

Les principales rides concernées par l’action du botox sont :

  • La ride du lion (entre les sourcils) ;
  • Les rides de la patte d’oie (sur le côté latéral des yeux) ;
  • Les rides du front.

Le botox permet également de rehausser les sourcils et d’éclairer le regard.

Le résultat apparaît au bout de 10 jours et la période d’action du botox est de 6 mois environ.

Le traitement des rides de vieillissement avec l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une molécule naturellement présente dans notre organisme et en grande quantité (dans le derme, le cartilage, les articulations et l’œil).

Le vieillissement a un effet quantitatif sur sa production et sa présence sous la peau. Ainsi, avec l’âge, la peau s’amincit pour devenir fine et laisse deviner les rides ou bien perd de son volume initial.

L’acide hyaluronique injecté (HA) est une substance de synthèse biodégradable dans l’organisme qui va attirer l’eau, et se mêler à l’acide hyaluronique déjà présent dans le derme pour lui redonner son volume initial. Il agit ainsi sur les rides en les comblant.

Le résultat est immédiat et dure en moyenne un an, parfois moins si le produit est très fluide comme pour l’hydratation de la peau, parfois plus lorsqu’il est destiné à augmenter les volumes.

Les rides concernées par l’action de l’acide hyaluronique sont, entre autres :

  • Paupières supérieures vides ;
  • Poches sous les yeux ;
  • Joues creuses ;
  • Volume des lèvres ;
  • Plis d’amertume ;
  • Tempes creuses.

Quelle est la solution idéale ?

L’acide hyaluronique et la toxine botulique ont des objectifs communs de rajeunissement et sont deux interventions d’injection, non douloureuses et à effet temporaire.

Cependant, elles se différencient par plusieurs points : une durée différente des effets, une application particulière, des zones de traitements et des mécanismes d’action particuliers.

En savoir plus sur l’injection de toxine botulique

En savoir plus sur l’injection d’acide hyaluronique