CURE DE PTOSE LIFTING DES SEINS

  • Non douloureux
  • Remonte les seins sans les réduire
  • Cicatrisation rapide

Suite à une grossesse ou bien après une perte de poids importante ou bien tout simplement au fil des années, on assiste à une chute des seins chez la femme, appelée « ptose » des seins.

La chirurgie de la ptose mammaire permet de « remonter » les seins et de lui redonner une seconde jeunesse.

PRINCIPES DE LA PTOSE MAMMAIRE

Le volume moyen d’un sein normal, en l’absence de surcharge pondérale et selon la taille, peut être évalué entre 250 et 350g; au-delà, il y a hypertrophie mammaire, toujours accompagnée d’une ptôse ou chute du sein et de son aréole. Au-delà de 300 g d’excédent, on parle d’hypertrophie majeure avec retentissement fonctionnel et dorsalgies justifiant une prise en charge par les caisses d’assurance maladie. Au dessous et quel que soit le degré de ptôse, l’intervention est intégralement à la charge de la patiente et une demande d’accord préalable serait rejetée.

L’intervention permet de :

  • Replacer l’aréole et le mamelon en bonne position
  • Reconcentrer et ascensionner la glande
  • Retirer la peau excédentaire

Afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés, plusieurs méthodes sont possibles avec 2 cicatrices possibles (cf schéma) selon l’importance de la chute des seins. En cas de ptôse associée à une hypotrophie, il est possible d’associer la mise en place d’implants (plastie-prothèse) ou d’injecter de la graisse (ptose-lipofilling)

ÉTAPES D’UNE PLASTIE MAMMAIRE POUR PTOSE

AVANT L'INTERVENTION

  • Deux consultations préopératoires avec un chirurgien plasticien sont nécessaires pour toute opération mammaire, ainsi qu’une consultation avec un médecin anesthésiste.
  • Une mammographie et/ou une échographie sont réalisées après 25 ans.
  • Des photos avant-après des seins seront réalisées.
  • Un soutien-gorge de contention sans armature, s’ouvrant par devant est prescrit.
  • Consignes pré-opératoires :
  • Arrêt du tabac minimum 1 mois avant, et jusqu’à 1 mois après l‘intervention pour réduire le risque de nécrose et de complications.
  • Arrêt de tout traitement anticoagulant ou antiagrégant 15 jours avant.

L'INTERVENTION

  • L’intervention mammaire se déroule sous anesthésie générale, sur une patiente assise afin d’obtenir un résultat optimal. Dans les cas de ptôses minimes, l’intervention peut tout de même se dérouler sous anesthésie locale
  • Sa durée est d’environ 1h -Pas de drain

APRÈS L'INTERVENTION

  • La cure de ptose mammaire n’est pas une intervention douloureuse, et les suites ne nécessitent que des antalgiques simples.
  • Les patientes peuvent sortir le lendemain voire le soir même de l’intervention.
  • Un œdème et des ecchymoses au niveau des seins apparaissent dans les jours suivants.
  • Aucun soin infirmier n’est nécessaire après l’intervention. Les douches sont autorisées dès le lendemain.
  • Les bains sont déconseillés pendant 1 mois. Les fils sont résorbables et sous la peau.
  • Le soutien-gorge de contention devra être porté durant 1 mois jour et nuit, afin d’éviter de tirer sur les cicatrices.
  • Les expositions solaires sont déconseillées sur les cicatrices pendant au moins 1 an.
  • En fonction du métier, un arrêt de travail est préconisé pour une durée de 5 à 15 jours, 6 semaines pour les activités physiques.
  • Des consultations régulières seront planifiées avec le Dr Reinbold (en général 1 semaine, 1 mois, 3 mois, 6 mois et un an).

QUESTIONS FRÉQUENTES

Peut-on allaiter après une cure de ptose ?

Dans la plupart des cas, il est possible d’allaiter mais il faut savoir que plus la ptose est importante plus le risque de ne pas pouvoir allaiter augmente.

Si on veut retirer des prothèses mammaires, peut-on pratiquer un lifting des seins en même temps ?

Oui, c’est possible. En effet, les prothèses mammaires créent une expansion de la peau, et lors de leur retrait, celle-ci restent distendues et le sein retombe, il faut alors le remonter.

Existe-t-il un lifting de sein sans cicatrice ?

Dans certains cas, il suffit d’augmenter le volume des seins, par de la graisse ou des prothèses mammaires, afin de diminuer ou de ne pas faire certaines cicatrices. Quand la ptose est trop importante, les cicatrices sont inévitables.

Peut-on avoir des troubles de sensibilité des seins et des mamelons ?

Pendant 1 an après l’intervention, la partie inférieure du sein est insensible ou hyposensible. Les sensations normales reviennent petit à petit. Pour l’aréole, la récupération de la sensibilité n’est pas garantie à 100%, avec un risque augmenté d’hyposensibilité en cas d’hypertrophie et de ptose importante.

Le lifting du sein peut il être pris en charge par la sécurité sociale ?

Non, il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique pure, l’assurance maladie n’intervient donc pas dans ce traitement.

Peut-on faire un deuxième lifting des seins plus tard ?

Oui, une nouvelle cure de pose peut être pratiquée si la pose mammaire réapparaît avec l’âge. On utilise alors les mêmes cicatrices.

Peut-on réaliser une augmentation mammaire après avoir fait une cure de ptose ?

Oui, si on utilise des prothèses mammaires, on repassera par les mêmes cicatrices. Pour un lipofilling mammaire, il n’y a pas de reprise de cicatrices nécessaire.

Le lifting du sein peut il augmenter le risque de cancer du sein ?

Non, la cure de pose n’augmente pas le risque de cancer du sein.

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

2 Commentaires

  1. Bonjour je voudrais un ordre d’idee de prix pour un lifting des seins sans ajout de prothèse
    Merci beaucoup

    Réponse
    • Bonjour,

      Un lifting des seins sans prothèse coute entre 2800 et 4000 euros selon la taille des seins, l’importance de la ptose, les asymétries potentielles, les antécédents de chaque patiente…
      Bien à vous

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *