• Le lipofilling, ou autogreffe de tissu adipeux, consiste à prélever de la graisse sur le patient pour la réinjecter dans une zone nécessitant un gain de volume. Cette technique peu invasive est prisée pour ses résultats naturels sur le visage, les fesses et la poitrine. Bien que comportant de nombreux avantages, le lipofilling n’est pas adapté à tous. Le Dr Reinbold vous explique dans quelles situations cette technique est contre-indiquée.

    Dans quel cas le lipofilling du visage n’est-il pas envisageable ?

    Le lipofilling du visage est idéal pour restaurer le volume perdu avec l’âge, combler les rides et harmoniser les traits au niveau:

    • des pommettes
    • des tempes
    • des lèvres
    • du menton

    Dans le même temps, le lipomodelage du visage améliore la texture de la peau et apporte une solution définitive aux injections d’acide hyaluronique.

    Il existe peu de contre-indications pour le lipofilling car la propre graisse du patient est réinjectée, ce qui élimine les risques de rejet ou d’allergies. Par ailleurs, cette intervention ne laisse aucune cicatrice sur le visage.

    En revanche, par principe de précaution, elle n’est pas pratiquée chez les femmes enceintes et allaitantes. En outre, les personnes souffrant de certaines pathologies (troubles de la coagulation, maladies cardiovasculaires sévères, infections dans la zone à traiter…) sont considérées comme des publics à risques.

    Une autre contre-indication concerne les personnes présentant un faible volume de graisse corporelle disponible pour le prélèvement. Les patientes trop minces ne possèdent pas de réserve graisseuse suffisante pour l’intervention. Cela concerne tous les types de lipofilling, qu’il s’agisse du visage ou d’autres zones du corps.

    Qui ne peut pas faire de lipofilling mammaire ?

    Le lipofilling mammaire constitue une alternative intéressante aux implants pour augmenter le volume mammaire, corriger une asymétrie ou pour parfaire le résultat d’une augmentation mammaire par implants.

    Toutefois, l’augmentation mammaire par lipofilling est réservée aux patientes désirant un gain de volume faible à modéré au niveau de la poitrine. Il faut par ailleurs présenter un certain degré de réserve graisseuse pour le prélèvement.

    Le lipomodelage mammaire n’est donc pas envisageable si la patiente souhaite une augmentation importante de son bonnet. On privilégiera dans ce cas la pose d’implants mammaires.

    En effet, lors d’un lipofilling mammaire, la graisse peut se résorber de façon plus ou moins importante, de 25 à 30% au bout de trois mois. Une seconde intervention est souvent nécessaire pour amener un peu plus de volume. Dans tous les cas, vous gagnerez tout au plus l’équivalent d’un bonnet.

    Il faut savoir que lors d’un lipomodelage mammaire, il n’est pas possible d’injecter une grande quantité de graisse en une seule intervention. Les risques de complications seraient trop importants, notamment car la greffe adipeuse pourrait ne pas prendre.

    Elle est également déconseillée aux personnes ayant des antécédents familiaux de cancer du sein ou présentant une peau extrêmement fine ou inélastique. La peau des seins ne pourrait s’adapter au nouveau volume mammaire.

    Quels sont les avantages du lipofilling ?

    Le lipofilling offre plusieurs avantages significatifs par rapport à d’autres procédures esthétiques.

    Qu’il soit pour le visage ou les seins, le lipofilling utilise la propre graisse du patient, ce qui en fait une option plus sûre et plus biocompatible. Les risques de complications sont réduits par rapport aux matériaux synthétiques, et la récupération est souvent plus rapide et moins douloureuse. De plus, les résultats peuvent évoluer de manière plus naturelle au fil du temps, car la graisse s’adapte aux changements de poids et de la physiologie du patient.

    Un autre avantage notable du lipofilling mammaire est la flexibilité qu’il offre. Les chirurgiens peuvent sculpter et modeler de manière plus précise, en ajustant la quantité de graisse injectée pour obtenir la forme et le volume souhaités. Cela permet une personnalisation accrue et des résultats qui correspondent mieux aux attentes et à la morphologie du patient.

    De plus, les résultats sont généralement plus subtils et harmonieux, offrant une restauration du volume plus naturelle et des cicatrices très discrètes. Les résultats de l’intervention sont également plus durables, car une fois la graisse intégrée, elle se comporte comme une partie naturelle du corps.

    Enfin la technique du lipomodelage présente un double avantage : non seulement la partie à traiter gagne en volume et en forme, mais le patient bénéficie également d’une liposuccion dans les zones donneuses, améliorant ainsi la silhouette globale.