PAUPIÈRES – BLÉPHAROPLASTIE

  • Chirurgie rapide et simple
  • Satisfaction optimale
  • Anesthésie locale
  • Traitement des yeux fatigués et des poches
  • Non pris en charge par l’assurance maladie

La blépharoplastie est l’une des interventions les plus réalisées en chirurgie esthétique du fait de son caractère peu invasif, rapide,

pouvant se réaliser sous anesthésie locale, et du bénéfice

qu’elle apporte sur le rajeunissement du regard et la correction des « yeux fatigués » et des « poches ».

PRINCIPES DE LA BLÉPHAROPLASTIE

La blépharoplastie est la chirurgie esthétique des paupières qui visent à supprimer les disgrâces présentes, qu’elles soient héréditaires ou dues à l’âge.

Elles peuvent concerner uniquement les deux paupières supérieures ou inférieures, ou encore les quatre paupières à la fois.

Une blépharoplastie peut être réalisée isolément ou être associée à une autre intervention de chirurgie esthétique du visage (lifting frontal, lifting temporal, lifting cervico-facial), voire une thérapeutique médico-chirurgicale (laserbrasion, peeling, dermabrasion). Ces actes sont susceptibles d’êtres effectués au cours de la même intervention ou lors d’un deuxième temps opératoire.

DANS QUEL CAS PEUT-ON PROPOSER UNE BLÉPHAROPLASTIE ?

Une blépharoplastie vise à corriger les signes de vieillissement présents au niveau des paupières et de remplacer l’aspect « fatigué » du regard par une apparence plus reposée et détendue.

Les disgrâces les plus communément en cause sont les suivantes :

  • Paupières supérieures lourdes et tombantes, avec excès de peau formant un repli plus ou moins marqué,
  • Paupières inférieures affaissées et flétries avec petites rides horizontales consécutives à la distension cutanée,
  • Hernies de graisse, responsables de « poches sous les yeux » au niveau des paupières inférieures ou
    de paupières supérieures « bouffies ».

NB : L’intervention vise à corriger ces disgrâces de façon durable, en supprimant chirurgicalement les excès cutanés et musculaires ainsi que les protrusions graisseuses, et ce, bien sûr, sans altérer les fonctions essentielles des paupières.
Il faut noter que de nombreuses autres altérations peuvent être présentes, mais que leur traitement n’est possible qu’en utilisant des techniques plus complexes qu’une simple blépharoplastie classique, ou en ayant recours à des procédés chirurgicaux complémentaires. Il en va ainsi de l’affaissement du front et de la chute des sourcils, des rides « du lion » entre les sourcils, des rides « de la patte d’oie » au coin des yeux, des « cernes », des yeux « creux », des yeux « tristes » avec coin des yeux tombants, ainsi que des petites imperfections de surface de la peau (cicatrices, taches…).

L’intervention, pratiquée aussi bien chez la femme que chez l’homme, est couramment effectuée dès la quarantaine. Toutefois, elle est parfois réalisée beaucoup plus précocement, lorsque les disgrâces sont constitutionnelles (facteurs héréditaires) et non pas liées à l’âge, comme certaines « poches graisseuses ».

ÉTAPES D’UNE BLÉPHAROPLASTIE

AVANT L'INTERVENTION

  • Un interrogatoire suivi d’un examen des yeux et des paupières aura été réalisé par le Dr Reinbold à la recherche d’anomalies pouvant compliquer l’intervention, voire la contre-indiquer.
  • Un examen ophtalmologique spécialisé sera fréquemment demandé en complément afin de dépister une éventuelle pathologie oculaire.
  • Un bilan pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions.
  • Le médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention.
  • Aucun médicament contenant de l’aspirine ne devra être pris dans les 10 jours précédant l’intervention.
  • En fonction du type d’anesthésie, on pourra vous demander de rester à jeun (ne rien manger ni boire) 6 heures avant l’intervention.

L'INTERVENTION

  • L’intervention se déroule le plus souvent sous anesthésie locale mais une anesthésie générale peut être envisagée en cas de gestes complémentaires type lifting du visage ou temporal
  • L’intervention dure entre 30 min et 1h

APRÈS L'INTERVENTION

  • Il n’y a pas de véritables douleurs, mais éventuellement un certain inconfort avec une sensation de tension des paupières, une légère irritation des yeux ou quelques troubles visuels les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent
  • Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l’apparition d’un œdème (gonflement) et d’ecchymoses (bleus) dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre.
  • Les fils sont retirés le 5ème jour après l’intervention.
  • Le retour à une vie socio-professionnelle normale après quelques jours (6 à 20 jours selon l’ampleur des suites).
  • Les cicatrices peuvent rester un peu rosées durant les premières semaines, mais leur maquillage est rapidement autorisé (habituellement dès le 7ème jour).
  • Des consultations de contrôles seront planifiées par le Dr Reinbold (en général à 15 jours, 1 mois, 3 mois, 6 mois et un an)

QUESTIONS FRÉQUENTES

Quand peut-on apprécier complètement le résultat d’une blépharoplastie ?

Un délai de 3 à 6 mois est nécessaire pour apprécier le résultat.
C’est le temps nécessaire pour que les tissus aient retrouvé toute leur souplesse et que les cicatrices se soient estompées au mieux.
L’intervention aura le plus souvent permis de corriger le relâchement cutané et de supprimer les hernies graisseuses, rectifiant ainsi l’aspect vieilli et fatigué du regard.
Les résultats d’une blépharoplastie sont en règle générale parmi les plus durables de la chirurgie esthétique.

Les « poches » peuvent-elles récidiver ?

L’ablation des « poches » est pratiquement définitive, et ces dernières ne récidivent habituellement jamais. La peau par contre, continue à vieillir et la laxité en résultant peut, à la longue, reproduire le plissement des paupières. Pour autant, il est rare qu’une nouvelle intervention soit envisagée avant une douzaine d’années.

VOUS AVEZ UNE QUESTION ?

5 Commentaires

  1. Combien coûte cette intervention? J’ai les paupières supérieurs tombantes..surplus de peaux et cela me donne un regard triste..merci

    Réponse
    • Entre 1200 et 1800 euros selon l’importance du dermatochalasis, la présence de poches graisseuses également.

      Réponse
  2. Combien coûte cette intervention.j’ai les paupières supérieurs qui tombent

    Réponse
  3. L opération des paupieres peut elle etre reconnue par la sécurité sociale lorsque le champ de vision est réduit au point d avoir une gêne pour la conduite ?

    Réponse
    • Tout à fait, l’intervention des paupières supérieures peut être prise en charge en cas de « dermatochalasis avec amputation supérieure du champ visuel ». Il faut bien sur que cette amputation soit objectivée par un ophtalmologue.

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *